Fermer

Renault revient en Libye

Le groupe français se refuse pour l'instant à communiquer ses objectifs de vente. © AFP

Exclusif. Après avoir quitté le pays en juillet 2011, Renault effectue son retour en Libye à travers un nouveau contrat de distribution.

Renault poursuit son expansion au Maghreb. Le 30 janvier dernier, un contrat de distribution a été signé au siège du constructeur français à Boulogne Billancourt entre sa direction commerciale de la région Euromed-Afrique et l’entreprise privée Al Feyda Automotive. Ce nouvel importateur officiel de Renault en Libye, présidé par Hussein Taher, distribuera pour la première fois des véhicules.

50 000 unités

La marque au losange estime actuellement le marché libyen à 30 000 véhicules neufs vendus par an, toutes marques confondues. Les ventes seront amenées à atteindre 50 000 unités dans un avenir proche. En proposant les modèles Duster, Sandero, Symbol, Fluence, Lodgy, Dokker et Master, Renault souhaite jouer un rôle majeur en Libye, sans toutefois communiquer ses objectifs de ventes,

L’ouverture du premier point de vente (show room et un atelier) doit intervenir entre août et décembre 2013 à Tripoli, suivi d’un second à Benghazi l’année suivante.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro