Fermer

Sénégal : l’investisseur Afig au capital de Elton et Senbus

Par Jeune Afrique

Elton gère un réseau d'une trentaine de stations-service au Sénégal et en Gambie. © Youri Lenquette/JA

Afig, un investisseur en fonds propres basé à Maurice, a décidé d'investir 14 millions d'euros dans les sociétés sénégalaises Elton et Senbus.

La société d’investissement Advanced Finance & Investment Group (Afig), basée à Maurice, a annoncé sa décision d’investir 14 millions de dollars dans les entreprises de commercialisation et de distribution de carburant Elton Sénégal et Elton Gambie ainsi que dans Senbus, une entreprise qui assemble des bus destinés au transport public. Un investissment réalisé à travers son fonds Atlantic Coast Regional (ACRF).

Les deux cibles, Elton et Senbus, sont détenues par Impaxis Capital, une société de conseil financier basée au Sénégal, par l’intermédiaire de la Société d’Interventions Financières (SIFI), acquise début 2012. Elles recevront des investissements immédiats totalisant dix millions de dollars tandis que quatre millions de dollars supplémentaires seront débloqués par la suite.

Lire aussi :

Sénégal – carburant : Elton, un petit jeune aux dents longues
L’étau des majors se desserre

Expansion régionale

Fortes de 10 ans d’expérience sur leurs marchés respectifs, Elton Sénégal et Elton Gambie commercialisent et distribuent des produits pétroliers à travers un réseau combiné d’une trentaine de stations-service. L’investissement devrait leur permettre d’accélérer l’expansion de la vente au détail dans la région et de développer leur capacité dans les secteurs du transport maritime et aérien, ainsi qu’auprès des industriels. La société Senbus exploite quant à elle une usine d’assemblage de bus au Sénégal, en partenariat avec les fabricants asiatiques.

Momar Ndour, directeur général de Impaxis Capital, cité dans un communiqué se dit très satisfait de la décision de sa société de s’associer avec Afig, « un investisseur expérimenté avec une réputation exceptionnelle et une excellente connaissance de nos marchés régionaux ». Afig possède des bureaux à Dakar, à Johannesburg et à Washington. Son fonds ACRF est pourvu de 72 millions de dollars et se concentre sur 29 pays d’Afrique centrale et occidentale.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro