Fermer

Nedbank va exercer son option de rachat sur 20% d’Ecobank en novembre

Par Jeune Afrique

Après la transaction, la banque sud-africaine sera le premier actionnaire au capital d'Ecobank. DR ©

La banque sud-africaine Nedbank, qui avait prêté 285 millions de dollars à son homologue panafricain Ecobank, va exercer son option de conversion en novembre.

Mis à jour le 26/02/13 à 7h GMT – Actionnariat de la banque – C’est à l’occasion de la présentation des résultats annuels de Nedbank que Mike Brown, son directeur général, a fait part de son intention d’exercer l’option de conversion de son prêt de 285 millions de dollars au groupe bancaire panafricain Ecobank au mois de novembre. Il a précisé que l’opération serait financée sur les ressources internes de la banque. Le prêt de Nedbank à Ecobank remonte à début décembre 2011. À l’époque, il était question d’une conversion dans les deux à trois ans. C’est donc finalement l’option la plus courte qui a été retenue.

Lire aussi :

Ecobank-Nedbank : les bons comptes font les bons alliés

Actionnariat

Avec 20% des parts à l’issue de l’opération, Nedbank sera le principal actionnaire d’ETI, le holding de tête d’Ecobank, dont l’actionnariat est très éclaté. Viennent ensuite la Public Investment Corporation (PIC), une structure d’investissement détenue par l’État sud-africain (19,58%) et la Société financière internationale (environ 12 % des parts), filiale de la Banque mondiale.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro