Fermer

AFD : qui pour succéder à Dov Zerah ?

Par Jeune Afrique

Dov Zerah multiplie les contacts avec ses anciens camarades de la promotion Voltaire de l'ENA : François Hollande, Michel Sapin et Ségolène Royal. © Vincent Fournier/JA

Alors que le gouvernement français à changé de bord depuis sa nomination à la tête de l'Agence française de développement, l'actuel dirigeant a de fortes chances d'être remplacé à la fin de son mandat, en juin. Mais par qui ?

Les postulants à la direction générale de l’Agence française de développement (AFD) sont dans les starting-blocks. Dov Zerah, l’actuel titulaire du poste, dont le mandat s’achève en juin 2013, sait que ni Laurent Fabius ni Pascal Canfin ne misent sur lui, mais il ne désespère pas de sauver sa tête et multiplie les contacts avec ses anciens camarades de la promotion Voltaire de l’ENA : François Hollande, Michel Sapin et Ségolène Royal.

Et les autres…

Parmi les autres candidats (même si aucun n’est encore officiellement déclaré), figure l’inspecteur des finances Anne Paugam, qui fut secrétaire générale de l’Agence au temps de Jean-Michel Severino, Michel Reveyrand de Menthon, actuel ambassadeur au Tchad et mari de Marisol Touraine (la ministre des Affaires sociales et de la Santé), et Monique Barbut, ancienne présidente du Fonds pour l’environnement mondial (FEM), depuis peu conseillère de Zerah.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro