Ouyahia le revenant

Écrit par Lubabu M.K.

Son retour en grâce est aussi énigmatique que les raisons de son limogeage il y a deux ans. L’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia, remercié en mai 2006 et confiné aux seules activités du parti qu’il dirige, le Rassemblement national démocratique, est revenu sur le devant de la scène. Après avoir été désigné par le président Abdelaziz Bouteflika pour le représenter lors du sommet Inde-Afrique, le 8 avril, Ahmed Ouyahia s’est vu confier deux nouvelles missions : représenter l’Algérie lors de la réunion, le 15 avril à New York, entre le Conseil de sécurité de l’ONU et le Conseil paix et sécurité de l’UA puis diriger la délégation algérienne à l’occasion d’une rencontre au sommet de l’UA à Accra. La réapparition d’Ouyahia ne manque pas d’alimenter les rumeurs.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici