Fermer

Sénégal : DP World « blanchit » Karim Wade

Par Jeune Afrique

Karim Wade est accusé de détenir en sous-main pas moins de quinze sociétés. © AFP

Le groupe dubaïote DP World dément les accusations selon lesquelles Karim Wade serait le propriétaire de Dubai Ports World Dakar.

Mis en demeure depuis le 15 mars par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), Karim Wade doit justifier un patrimoine total d’un peu plus d’un milliard d’euros (soit 694 milliards de F CFA). Outre divers biens immobiliers (d’un montant de 23 millions d’euros), il est accusé de détenir en sous-main pas moins de quinze sociétés, dont la plus importante est Dubai Ports World Dakar (596 millions d’euros). Une information fermement démentie le 28 novembre par la firme dubaïote DP World, qui a diffusé un communiqué dans lequel elle affirme que, « conformément à la convention de concession signée entre DP World FZE et le Port autonome de Dakar, elle détient 90 % des actions de la société DP World Dakar, créée le 22 Novembre 2007 pour l’exploitation de la concession ».

Audits internationaux

Le communiqué précise encore que, en tant que groupe coté, à Dubaï et à Londres, « cette information peut être vérifiée à travers les comptes consolidés qui sont publiés après vérification de cabinets d’audit internationaux et sous le contrôle des autorités boursières compétentes ».

DP World a par ailleurs réaffirmé son intérêt pour le Sénégal et affiche son soutien à Macky Sall « dans la mise en œuvre de sa vision et de son ambition de faire du port de Dakar l’un des premiers de l’Afrique de l’Ouest ».

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici