Fermer

36 ans, leader des Jeunes patriotes

Par Jeune Afrique

Politique dans l’âme, le chef des « Jeunes patriotes », le bataillon de la rue qui défendit Laurent Gbagbo au plus fort de la crise, sait naviguer dans le sens du vent. Ex-leader de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), Charles Blé Goudé s’est inscrit dans l’après-crise depuis la signature de l’accord de Ouagadougou du 4 mars 2007. Et devrait vivre les mois à venir dans ses nouveaux habits de « missionnaire de la paix ». Impatient de voir annuler les sanctions onusiennes qui le frappent (gel de ses avoirs, interdiction de voyager), « Blé » s’investit dans Leaders Team Associated, sa société de communication, et poursuit ses activités en faveur de la réinsertion des ex-Patriotes. Il brigue aussi le titre de directeur de campagne pour la jeunesse du candidat Gbagbo. Il est vrai que sa capacité de mobilisation reste importante.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro