Fermer

36 ans, leader des Jeunes patriotes

Par Jeune Afrique

Politique dans l’âme, le chef des « Jeunes patriotes », le bataillon de la rue qui défendit Laurent Gbagbo au plus fort de la crise, sait naviguer dans le sens du vent. Ex-leader de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), Charles Blé Goudé s’est inscrit dans l’après-crise depuis la signature de l’accord de Ouagadougou du 4 mars 2007. Et devrait vivre les mois à venir dans ses nouveaux habits de « missionnaire de la paix ». Impatient de voir annuler les sanctions onusiennes qui le frappent (gel de ses avoirs, interdiction de voyager), « Blé » s’investit dans Leaders Team Associated, sa société de communication, et poursuit ses activités en faveur de la réinsertion des ex-Patriotes. Il brigue aussi le titre de directeur de campagne pour la jeunesse du candidat Gbagbo. Il est vrai que sa capacité de mobilisation reste importante.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici