Fermer

51 ans, ministre de l’Economie et des Finances

Par Jeune Afrique

C’est sans aucun doute l’un des hommes politiques ivoiriens les plus attentifs à son image. Il a eu recours aux services d’une agence spécialisée pour veiller à « sa » communication. Nommé en décembre 2005 ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’Économie et des Finances, avant de devenir, en avril 2007, ministre à part entière de ce département stratégique, Charles Diby Koffi se veut un technocrate compétent et efficace. Dans Management des services publics, le livre qu’il a publié en 2007, il part de sa propre expérience à différents postes (il fut directeur du Trésor) pour édicter des règles de bonne gestion des administrations publiques. Né à Tiébissou, au cœur du pays akan, Baoulé comme l’ex-chef de l’État Henri Konan Bédié, grand argentier de Gbagbo, Charles Diby Koffi s’est imposé comme un poids lourd de la politique. S’il est prématuré pour lui, en 2009, de dévoiler ses ambitions, cet homme soucieux de l’impact de son action sur l’opinion publique finira bien par sortir du bois.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici