Fermer

Le plan Telkom pour l’Afrique 


Par Jeune Afrique

©

La société sud-africaine Telkom est désormais propriétaire à 100 % de Multi-Links, entreprise nigériane du même secteur (téléphonie, Internet, transmission de données). Après avoir acquis, en mai 2007, 75 % de la compagnie pour un montant de 200 millions de dollars, Telkom vient d’ajouter 130 millions pour son contrôle total. Le marché nigérian du portable est encore très ouvert, avec un taux de pénétration de 30 %, contre 76 % en Afrique du Sud. Multi-Links compte 2,2 millions d’abonnés au Nigeria, alors que le plus gros opérateur dans ce pays, MTN, un autre sud-africain, en a plus de 18 millions.

Pour financer son expansion sur le continent, Telkom vend plusieurs de ses participations dans des entreprises sud-africaines, notamment les 50 % qu’elle détient dans Vodacom (téléphonie mobile), qui devraient être repris par le britannique Vodafone, ainsi que ses 66 % dans Telkom Media.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici