Fermer

Standard Bank au secours d’une banque russe 


Par Jeune Afrique

Le groupe sud-africain Standard Bank est en négociation avec Troika Dialog, la deuxième banque d’affaires russe, en vue d’entrer dans son capital à hauteur de 30 %. La transaction doit aboutir dans les prochaines semaines, pour un montant évalué entre 150 et 200 millions de dollars, selon une source proche du dossier.

Standard Bank est la première banque d’Afrique par les actifs gérés (avec un total de bilan de 175 milliards de dollars en 2007). Le groupe public chinois Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) en détient 20 % depuis novembre 2007. Lourdement frappées par la crise financière, les banques russes affichent un endettement estimé à 900 milliards de roubles (27 milliards de dollars).

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici