Fermer

Madelin en éclaireur

Par Jeune Afrique

Après le conseiller Afrique de l’Élysée, Bruno Joubert, le 9 janvier, Nicolas Sarkozy a dépêché, à la mi-février, Alain Madelin chez le président congolais. Officiellement, l’ancien ministre français de l’Économie, qui préside aujourd’hui le Fonds de solidarité numérique, a été reçu par Joseph Kabila pour parler des nouvelles technologies. En réalité, les deux hommes ont préparé la visite de Nicolas Sarkozy à Kinshasa, prévue le 26 mars (lire aussi p. 36).

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici