Fermer

Adamou Ndam Njoya

Par Jeune Afrique

67 ans, président de l’Union démocratique du Cameroun (UDC)

Fils d’Arouna Njoya, l’un des artisans de l’unification du Cameroun, ce leader bamoun est un brillant intellectuel, écrivain et membre de diverses organisations internationales. Né à Foumban (département du Noun), dont il est maire depuis 1996, Adamou Ndam Njoya a été enseignant à la faculté de droit de l’Université du Cameroun et directeur de l’Institut des relations internationales du Cameroun, avant d’entrer en politique en 1975. En 1991, il crée l’Union démocratique du Cameroun (UDC), très implantée dans le Noun (4 députés sur 5 et 8 communes sur 9). Sur le plan national, Njoya n’a recueilli que 4,47 % des suffrages à la présidentielle de 2004. D’aucuns disent qu’il lui manque la dose de démagogie nécessaire à tout homme politique.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro