Fermer

Dossier

"Cet article est issu du dossier" «Les 50 qui font le Cameroun»

Consulter le sommaire

Jean-David Bilé

Par Jeune Afrique

61 ans, président d’AES African Power Company (APCO), ancien directeur général d’AES-Sonel

Jusqu’à sa désignation en février 2004, par la maison mère américaine AES, comme directeur général d’AES-Sonel – l’ex-société nationale d’électricité –, cet ingénieur centralien titulaire d’un doctorat en économie était peu connu. Il avait fait l’essentiel de sa carrière au sein de la compagnie, qu’il a intégrée en 1977, jusqu’à sa privatisation en 2001. Sous sa direction, la production d’AES-Sonel est passée de 700 à plus de 1 000 mégawatts en quatre ans, dépassant largement, et avant les délais prévus, les termes du contrat de concession passé avec le gouvernement. L’homme est d’un naturel affable et rassurant, réputé pour sa compétence, ce qui lui a valu d’être régulièrement pressenti au gouvernement. Une carrière qui devra attendre puisque, depuis septembre dernier, il a quitté la tête d’AES-Sonel pour prendre celle du nouveau holding, AES African Power Company (APCO), chargé de superviser l’ensemble des activités africaines d’AES.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici