Fermer

Dossier

"Cet article est issu du dossier" «Les 50 qui font le Cameroun»

Consulter le sommaire

Adolphe Moudiki

Par Jeune Afrique

71 ans, administrateur directeur général de la Société nationale des hydrocarbures (SNH)

Magistrat, ancien directeur général de la Régie nationale des chemins de fer – devenue Camrail – et ex-ministre de la Justice, Adolphe Moudiki, natif de Yaoundé, dirige avec discrétion la Société nationale des hydrocarbures (SNH), depuis 1993. Créée en 1980 pour gérer les intérêts de l’État dans le secteur pétrolier, la SNH a longtemps cristallisé les critiques à cause de sa gestion opaque. Sous la pression des bailleurs de fonds, elle s’oblige désormais à rendre publics tous ses résultats. Ainsi sait-on qu’elle a versé 651,7 milliards de F CFA (993,5 millions d’euros) au Trésor public en 2008. Mais impliquée dans l’affaire de l’Albatros pour avoir assuré le financement – détourné – de l’achat du Boeing 767 présidentiel, la SNH voit sa réputation de « caisse noire » perdurer.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici