Fermer

Fabien Eboussi Boulaga

Par Jeune Afrique

75 ans, philosophe

Il est l’un des intellectuels les plus respectés dans son pays, notamment pour son engagement en faveur des droits de l’homme. Même s’il s’est tenu à l’écart du maelström politique camerounais pour se consacrer à l’enseignement et à la recherche en sciences sociales. Formé chez les jésuites, ce natif de Bafia (Centre) n’a finalement pas revêtu la soutane sacerdotale. Après une licence en théologie obtenue à l’université de Lyon-Fourvière, en France, il passe un doctorat de philosophie et un autre de lettres avant d’enseigner à Abidjan, puis à Yaoundé.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro