Fermer

Bassek ba Kobhio

Par Jeune Afrique

52 ans, réalisateur et écrivain, fondateur du festival Écrans noirs

Il a un petit côté gavroche avec sa casquette. Un tantinet frondeur, il ne rate aucune occasion pour dénoncer la situation politique du Cameroun. Ses études de sociologie et de philosophie ne le prédestinaient pas au cinéma, pourtant, Bassek ba Kobhio fait partie des réalisateurs et producteurs africains les plus connus. Il a par ailleurs créé le festival Écrans noirs, dont la 10e édition a été célébrée en 2008.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro