Fermer

Wade, de Syrte à L’Aquila

Par Jeune Afrique

Dans l’après-midi du 2 juillet, le chef de l’État sénégalais Abdoulaye Wade a quitté précipitamment le sommet de l’Union africaine (UA), qui poursuivait ses travaux à Syrte, en Libye. Arrivé quelques heures plus tard à Paris, Wade doit prendre part au sommet du G8, prévu du 8 au 10 juillet à L’Aquila, en Italie. Pour être reçu à cette grand-messe, à laquelle est conviée l’UA, le chef de l’État sénégalais a usé de ses réseaux pour être coopté parmi les experts africains attendus à cette rencontre. C’est donc en qualité d’économiste spécialiste des questions de développement et non en celle de chef d’État qu’il devrait participer aux travaux.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro