Cheb Mami rejugé

L’affaire Cheb Mami sera rejugée par le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) à partir du 4 septembre. L’avocat de Kader Lalalli, condamné par contumace, le 3 juillet, à six ans de réclusion pour complicité dans la tentative d’avortement sauvage pratiquée sur la personne de l’ex-compagne de la vedette du raï, a en effet formé opposition au jugement, le 20 juillet. Au cours du premier procès, Mami, condamné pour sa part à cinq ans d’emprisonnement, et Michel Lévy, son ancien manager (quatre ans), avaient accusé Lalalli d’avoir été l’instigateur, le 28 août 2005 dans la villa algéroise du chanteur, de cet avortement manqué. Ce que conteste formellement l’intéressé.