Fermer

Un sommet sur la Palestine ?

La coprésidence franco-égyptienne de l’Union pour la Méditerranée (UPM) travaille actuellement à l’organisation d’un sommet des chefs d’État consacré au Proche-Orient. Celui-ci pourrait se tenir en novembre ou en décembre, à Paris. Les problèmes de la sécurisation des frontières, de la reconnaissance de l’État palestinien et de la colonisation israélienne devraient y être abordés. « Ce sommet n’aura lieu que si Israël se résout à un gel total et inconditionnel de la colonisation et s’engage à reprendre les négociations sans écarter les questions liées au statut de Jérusalem et au droit au retour des réfugiés », estime un diplomate arabe.

Autres questions susceptibles de figurer à l’ordre du jour : la désignation du secrétaire général, l’adoption des statuts de l’organisation et la durée du mandat de la coprésidence européenne, qui ne coïncide pas actuellement avec celle de la présidence de l’Union européenne. Pour le secrétariat général, Ahmad Massadeh, l’ambassadeur de Jordanie à Bruxelles, est pour l’instant le seul candidat déclaré. Mais Paris aimerait relancer la candidature tunisienne, la Palestine ayant décliné l’offre franco-­égyptienne pour le poste. 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici