Fermer

Joseph Kabila

Président de la RD Congo, 38 ans

Il n’en dira rien, mais ses faits et gestes en 2010 devront être analysés à l’aune de l’élection présidentielle prévue l’année suivante. Comme à son habitude, Joseph Kabila entretiendra le mystère, se livrera avec parcimonie et attendra la dernière heure pour préciser ses intentions. Question de caractère, mais aussi de méthode. Il n’empêche, l’homme va devoir compter avec les obstacles. À commencer par l’inertie gouvernementale et cette improbable majorité présidentielle articulée autour du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) et du Parti lumumbiste unifié (Palu), dont le Premier ministre, Adolphe Muzito, est membre. Il va aussi devoir compter avec les inconnues. Son challenger de 2006, Jean-Pierre Bemba, est-il encore en mesure de peser sur la scène nationale depuis sa cellule de La Haye ? Quant à celui qui fut son impeccable meneur de campagne, Vital Kamerhe, va-t-il revenir dans le giron présidentiel ou confirmer son autonomie amorcée depuis sa démission de la présidence de l’Assemblée nationale ?

Lire les autres articles du dossier

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici