Un projet trop ambitieux ?

Par Jeune Afrique

« Nous allons tirer les enseignements de cette édition, explique Charlotte Delachaux, coproductrice de l’émission. On a très envie de continuer, mais on ne s’engagera plus sur des promesses. Il faut que l’on se mette d’abord avec nos partenaires financiers et l’État qui accueillera la prochaine édition. » Claudy Siar se pose aussi des questions – « Est-ce trop ambitieux pour l’Afrique ? » – mais ne veut pas céder à l’afropessimisme.

Le Mali et le Burkina Faso ont déjà fait acte de candidature pour la prochaine édition. Les producteurs vont également se tourner vers des organismes comme l’Organisation internationale de la francophonie pour trouver des ressources. Le prix de toute la saison d’Africa Star n’est guère supérieur au coût d’une seule émission de la Star Academy ou de la Nouvelle Star en France. La première saison au Gabon­ a coûté 1 million d’euros. 

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici