Les mystères du salaire de Gerets

Éric Gerets, le nouveau sélectionneur des Lions de l'Atlas. © Sipa

L'ancien entraîneur de Al-Hilal, aujourd'hui sélectionneur de l'équipe nationale marocaine, a démenti avoir quitté le club saoudien pour des raisons financières. Mais le montant de sa nouvelle rémunération, classée confidentielle, alimente la polémique.

« Éric Gerets ne vient pas pour l’argent mais pour des raisons personnelles », précise-t-on dans l’entourage du nouvel entraîneur de la sélection nationale de football marocaine, dont le salaire – au montant mystérieux – suscite une vive polémique dans le royaume.

L’épouse du technicien belge aurait plusieurs fois déclaré qu’elle n’aimait plus vivre en Arabie saoudite et qu’elle souhaitait s’installer au Maroc. Le contrat d’Éric Gerets contient par ailleurs une clause de confidentialité sur sa rémunération. Pas de quoi mettre fin aux rumeurs. La presse a affirmé que l’entraîneur gagnerait au moins 250 000 euros par mois, soit la somme qu’il touchait au club Al-Hilal Riyad, en Arabie saoudite. « Complètement faux », affirme le ministre de la Jeunesse et des Sports, Moncef Belkhayat.