Quinté branché

En vingt ans, Jean Pigozzi a réuni la plus importante collection d’art africain contemporain au monde (au moins 12 000 pièces). Une infime partie – mais la quintessence – de ce trésor fait l’objet d’une exposition, rue du Pont-Neuf, à Paris.

Fruit d’un partenariat entre la marque française de luxe Louis Vuitton et la marque de vêtements éthiques Edun (fondée en 2005 par Bono, le chanteur du groupe U2, et Ali Hewson, son épouse, très engagés dans la lutte contre la pauvreté), « Africa Rising » donne à voir une Afrique dynamique, émergente et créative.

Pour Marguerite de Sabran, la commissaire de l’exposition, « cette vision engagée, résolument afro-optimiste, est portée par cinq artistes du continent », sélectionnés en collaboration avec la Fondation Zinsou. Tous magnifient l’individu et le placent au centre de leurs questionnements.

Avec ses Fat Urban People, le peintre-sculpteur tanzanien George Lilanga mêle mythologie makondée et codes de la vie moderne. Dans ses clichés, qui mixent eux aussi tradition et modernisme, la Camerounaise Angèle Etoundi Essamba, 48 ans, âme d’éternelle exilée – elle est arrivée en France à l’âge de 10 ans –, accorde une place de choix aux figures féminines. La Sud-Africaine Nontsikelelo Veleko présente les portraits lumineux d’une jeunesse extravagante, tandis que Baudouin Mouanda (du Congo-Brazza) exalte l’esthétique des adeptes de la sape. S’y ajoutent des photographies inédites du Malien Seydou Keita (1921-2001), considéré comme le père de la photographie africaine. Bruts, sans retouche, ces clichés pris entre 1940 et 1960 demeurent d’une incroyable modernité et témoignent du légendaire sens artistique de l’auteur, qui laissait ses modèles se mettre en scène grâce à différents accessoires, se contentant, lui, d’affiner la pose : un tombé du vêtement, des reflets de lumière… avant de saisir, en une seule prise, toute l’émotion qui se dégage du personnage. 

Screamblacklips, de la photographe sud-africaine Nontsikelelo Veleko (2007).

(© Nontsikelelo Veleko)

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici