Fermer

Dossier

"Cet article est issu du dossier" «Investir au Maroc pour investir en Afrique»

Consulter le sommaire

Alioune Guèye, expert ès entrepreneurs

Mi-dakarois, mi-breton, Alioune Gueye vit au Maroc depuis 1993. © www.lafriquequiose.com

Le docteur en gestion Alioune Guèye est le PDG du groupe Afrique Challenge, qu'il a fondé en 1999.

C’est le hasard qui a conduit au Maroc cet homme d’affaires jovial de 44 ans, mi-dakarois, mi-breton. Titulaire d’un doctorat en sciences de gestion de la Sorbonne (Paris-I), Alioune Gueye est arrivé dans le pays en 1993, répondant à l’appel du groupe Réso Éducation, propriétaire de huit écoles privées de management au Maroc. « Je ne connaissais pas le pays, mais l’ambiance et le climat m’ont tout de suite plu. Arrivé à l’origine pour enseigner, je suis devenu directeur général du groupe au bout de trois ans et me suis enraciné ici », s’étonne-t-il encore.

En 1999, à Casablanca, il crée Afrique Challenge, une société dédiée à l’accompagnement des entreprises en Afrique subsaharienne. Spécialisée initialement dans l’organisation de forums professionnels sur le continent, elle s’est depuis étendue à la formation, au conseil et au rapatriement sanitaire.

« Au Maroc, je bénéficie d’excellentes infrastructures pour faire des affaires. L’aéroport de Casablanca me met à portée de l’Afrique et de l’Europe », se félicite ce passionné d’éducation et d’Afrique, qui ne regrette pas son choix marocain. Le portefeuille de la société, qui compte désormais 18 salariés et 5 filiales, comprend quelque 2 000 entreprises, du nord au sud du continent.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro