Sao Tomé e Principe : situation sociale dégradée

Sao Tomé e Principe élira un nouveau président au mois de juillet.

Au pouvoir depuis 2001, Fradique de Menezes a eu maille à partir avec les Premiers ministres qui se sont succédé à la tête de gouvernements fragiles. Modèle de démocratie, son archipel ne sera pas à l’abri d’éventuels débordements lors du scrutin de juillet, qui se tiendra sur fond de situation sociale dégradée. Il faudra compter sur Patrice Trovoada (opposition), qui, fort de la victoire de l’Action démocratique indépendante aux dernières élections législatives, a été désigné Premier ministre le 13 août.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici