Fermer

Dossier

"Cet article est issu du dossier" «Télécoms : la fibre "corporate"»

Consulter le sommaire

Les tablettes numériques : au doigt et à l’œil

Une centaine de tablettes numériques se concurrencent sur le marché africain. © AFP

En 2009, les tablettes tactiles n’existaient pas. En 2014, il pourrait s’en vendre 200 millions dans le monde. Un fort potentiel pour ces outils permettant de surfer sur internet, filmer, lire des vidéos, communiquer…

Elle ne le quitte plus. Bien protégée dans son étui de cuir, la tablette numérique d’Apple, l’iPad, est aujourd’hui le bureau virtuel de Baïdy Agne, le président du Conseil national du patronat sénégalais. « C’est très pratique, dès qu’on est arrêté à un feu rouge, on peut l’utiliser », s’amuse-t-il en illustrant son propos, appareil en main. Petite révolution, l’écran tactile d’Apple a vite été suivi par ceux d’autres marques : Samsung, Dell, Acer, LG, Toshiba, Motorola… les poids lourds de l’informatique sont bien là.

À leurs côtés, des outsiders, comme la marque low cost Archos. En tout, plus d’une centaine de tablettes numériques vont essayer de se faire une place dans ce qui apparaît déjà comme un marché à fort potentiel : 17 millions d’appareils ont été vendus dans le monde en 2010, selon le cabinet d’études IDC (dont 90 % d’iPad), et les prévisions de certains analystes sont de 200 millions d’ici à 2014… soit une croissance quatre fois plus importante que les smartphones et cinq fois plus que les PC. De quoi aiguiser les appétits.

 

 

Optimus Pad de LG 799 €

Ce premier modèle 3D permet de capturer puis de regarder photos et vidéos en trois dimensions, une fonction encore inédite chez la concurrence. Utilisant le système d’exploitation Android, le bébé de LG est équipé d’un écran de 8,9 pouces, une taille intermédiaire sur le marché. Connexions 3G et wifi font partie du package.

 

 

 

Galaxy Tab de Samsung 699 €

Écran 7 pouces, système d’exploitation Android, fonction téléphone… Samsung réussit à proposer un produit qui ne dépasse pas 380 g. Cette légèreté n’enlève rien aux performances : l’appareil photo (et caméra) implanté sur l’arrière de la tablette affiche 3 mégapixels et le second, à l’avant, 1,3 mégapixel. L’accès à internet s’effectue, au choix, en wifi ou via la 3G+. Une version uniquement wifi (sans téléphone) est proposée depuis peu pour moins de 400 euros.

 

 

 

iPad 2 d’Apple à partir de 489 €

C’est un succès, comme nous y habitue la marque à la pomme depuis le lancement de l’iPhone. Moins de 1 centimètre d’épaisseur (8,8 mm), 9,7 pouces, deux caméras, 10 heures d’autonomie, disponible en wifi ou (pour 120 euros de plus) en wifi + 3G… Le tout dans une tablette d’à peine plus de 600 g.

 

 

 

Arnova d’Archos à partir de 99 €

Sous Android, les produits low cost (plusieurs formats, de 7 à 10 pouces) du fabricant français n’en demeurent pas moins intéressants : possibilité de connecter un clavier ou une souris, internet via le wifi et jusqu’à 6 heures d’autonomie en mode vidéo… Mais à ce prix, pas de webcam (sauf sur le modèle 10 pouces) et une capacité de stockage limitée.

Lire les autres articles du dossier

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro