Présidentielle au Sénégal : quel candidat pour l’opposition ?

Par Jeune Afrique

Qui de Ousmane Tanor Dieng ou de Moustapha Niasse pour briguer la magistrature suprême ? © AFP (à g.) et Serigne Diagne CC Wikipedia (à d.).

Le candidat unique de la coalition Benno Sigigl Sénégal à la présientielle de février 2012 doit être désigné au plus tard le 31 octobre. L'opposition sénégalaise devra choisir entre Ousmane Tanor Dieng, du Parti socialiste, et Moustapha Niasse, de l'Alliance des forces de progrès.

Les prochains jours seront déterminants pour Ousmane Tanor Dieng, du Parti socialiste sénégalais, et Moustapha Niasse, de l’Alliance des forces de progrès, deux ténors de l’opposition désignés mi-octobre par leurs partis respectifs pour être le candidat unique de la coalition Benno Siggil Sénégal à la présidentielle de février 2012. Ils seront fixés au plus tard le 31 octobre, lorsque le Benno officialisera son choix.

Jeux d’ego

En attendant, l’opposition exclut toute confrontation entre Dieng et Niasse. « Nous aurons un candidat de l’unité et du rassemblement pour défendre notre projet. Et nous travaillons déjà sur la composition de la future équipe dirigeante. Nous voyons plus loin que la présidentielle », assure un cadre du Benno. Selon lui, toutes les compétences doivent être utilisées. Et, de la primature à la présidence de l’Assemblée nationale, nombreux sont les postes à pourvoir et les ego à satisfaire.

Reste à savoir si Niasse, 72 ans, et Dieng, 63 ans, accepteront, au nom de l’unité, de renoncer à briguer la magistrature suprême. 

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici