Fermer

Éthiopie : sur la piste de Corto Maltese

"Africa", un dessin d'Hugo Pratt. © Hugo Pratt

En promenant son héros Corto Maltese sur toutes les mers du monde, dans l’agitation du début du XXe siècle, le dessinateur italien Hugo Pratt a signé une œuvre d’avant-garde.

Sa page Wikipédia commence ainsi : « Né à La Valette, sur l’île de Malte, le 10 juillet 1887, d’un père originaire de Cornouailles, marin dans la Royal Navy, et d’une gitane, originaire de Séville, il est de nationalité britannique. Officiellement, il réside à Antigua, dans les Petites Antilles… » Les aficionados auront reconnu Corto Maltese, le beau gosse aventurier créé par le dessinateur italien Hugo Pratt. Infatigable bourlingueur, le marin a usé son inimitable caban d’un bout à l’autre de la planète – en Éthiopie, en Irlande, en Sibérie, en Suisse, dans les Caraïbes… Les Lieux de l’aventure, qui associent les dessins de Pratt aux photos de Marco D’Anna et aux textes de Marco Steiner, remontent la piste du héros imaginaire jusqu’à Grandvaux, où son créateur est mort en 1995.

Embringué dans bien des événements du début du XXe siècle, Corto Maltese continue de parler au lecteur du XXIe – prouvant au passage que Hugo Pratt est bien le précurseur du roman graphique, en vogue aujourd’hui. Exemple. Dans Les Éthiopiques, Corto Maltese propose un whisky à son ami danakil Cush. Celui-ci, croyant, refuse de boire. Intervient alors un commandant anglais qui reproche à Corto d’avoir offert à boire à un « indigène ».

« […] Alors Cush, pour affirmer son mépris de l’autorité, transgresse la règle du Prophète et affronte le blasphème et la prison, écrit Marco Steiner. Cush ne boit l’alcool que parce qu’il vaut mieux, parfois, défier l’autorité imposée que suivre des préceptes religieux. De toute façon, le Prophète connaît bien la foi de ses disciples. Seuls les sots ont besoin de preuves. » Difficile de faire plus actuel. 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici