Fermer

Livres : Le Canada s’ouvre au Sud

A Place Within est un essai intimiste, sur la redécouverte de ses origines © DR

Le visage de la littérature canadienne est en train de changer avec l’entrée en scène de plus en plus massive d’écrivains originaires des pays du sud. Et leur reconnaissance.

Ainsi, mercredi 17 novembre, M.G. Vassanji s’est vu attribuer le prestigieux prix du Gouverneur-Général, dans la catégorie hors fiction, pour son essai intimiste A Place within: Rediscovering India (Doubleday).

Se définissant volontiers comme « indo-africain », Vassanji est né au Kenya en 1950 et a grandi en Tanzanie. Il a fait des études en physique au MIT (Massachussets Institute of Technologie) et à l’université de Pennsylvanie, avant de délaisser la physique nucléaire pour se consacrer à l’écriture.

Son premier roman The Gunny Sack a été publié en 1989, à Toronto où il vit désormais.

L’univers fictionnel de Vassanji raconte les heurs et malheurs des hommes et femmes – comme lui – déchirés entre plusieurs identités et origines. Son essai primé se déroule en Inde, pays de ses ancêtres qu’il n’a découvert qu’à  l’âge de 43 ans. « En découvrant l’Inde, je me découvrais, je découvrais qui j’étais, d’où je venais, comment mon histoire s’inscrivait dans celle de l’Inde contemporaine. » Poignant et salvateur.

Coordonné par le Conseil des Arts du Canada, les prix littéraires du Gouverneur général sont décernés tous les ans dans les catégories romans et nouvelles, poésies, théâtre, études et essais, littérature jeunesse (texte et illustrations) et traduction. Les prix seront remis aux lauréats 2009 par la gouverneure générale du Canada en personne le 26 novembre prochain à la suite d’un débat sur la métamorphose de la littérature canadienne.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici