Dadis Camara a atterri à Rabat et est hospitalisé

Par Jeune Afrique

La blessure à la tête de Dadis serait très sérieuse © AFP

Le capitaine Moussa Dadis Camara a atterri à l’aéroport de Rabat-Salé. Il a immédiatement été emmené à l’hôpital des forces armées royales de Rabat, a appris Jeune Afrique de sources marocaines. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Cependant, de source médicale guinéenne, sa blessure à la tête serait très sérieuse. Il semble avoir perdu beaucoup de sang. La « balle a fracassé une partie de la boîte crânienne. « La probabilité qu’il conserve des séquelles de sa blessure est forte », reconnaît ce médecin.

En son absence, l’intérim serait assuré par Claude Pivi, ministre chargé de la Sécurité présidentielle. Le numéro trois de la junte, le général Sékouba Konaté, en voyage au Liban, est attendu à Conakry dans la soirée.

C’est hier, peu avant 18 heures, que Dadis Camara a été visé par son propre aide de camp, Aboubacar « Toumba » Diakité en se rendant au camp de Koundara, à Kaloum, une presqu »île au sud de la ville.

La querelle entre Dadis Camara et son aide de camp intervient alors que la commission d’enquête internationale sur les massacres de civils perpétrés par des militaires le 28 septembre, vient de terminer sa mission à Conakry.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici