Fermer

La grosse fatigue de Raila Odinga

Le Premier ministre kenyan, Raila Odinga, le 27 mai 2010 à Oslo. © AFP

Alors que le peuple kenyan est appelé à se prononcer bientôt sur le projet de réforme constitutionnelle qu'il défend, le Premier ministre Odinga fait face à des problèmes de santé. Et les premières interrogations sur sa candidature à la présidentielle de 2012 font surface.

Raila Odinga a été hospitalisé lundi soir pour une « fatigue généralisée » d’après son entourage.

Est-ce à cause de l’intense campagne sur le référendum constitutionnel qu’il mène actuellement ? Le Premier ministre kenyan Raila Odinga paraît en tout cas à bout de forces.

Cohabitation tendue

Alors qu’il s’était rendu à l’hôpital pour un simple bilan de santé lundi soir, les médecins lui ont suggéré de rester alité. « Les médecins ont recommandé un repos complet au lit pendant quelques jours et ils vont le garder à l’hôpital pendant cette période », a déclaré son porte-parole, Dennis Onyango.

Depuis avril 2008, Raila Odinga vit une cohabitation tendue avec le président Mwai Kibaki, son principal adversaire lors de la présidentielle de décembre 2007, qui avait dégénéré en violences politiques faisant plus de 1 000 morts. L’accord de partage du pouvoir finalement conclu en février 2008 est à l’origine de la cohabitation actuelle.

Une réforme constitutionnelle contestée

Aujourd’hui, les deux hommes sont engagés dans une campagne pour promouvoir un projet de constitution qui doit être soumis à référendum le 4 août prochain. Cette réforme est essentiellement contestée par les chefs religieux chrétiens parce qu’elle laisse aux cadis (juges des tribunaux musulmans) leurs prérogatives en matière de mariage ou d’héritage, mais aussi parce qu’elle autorise l’avortement « pour raisons médicales ». Les partisans du « non » avaient été victimes d’un attentat faisant 6 morts lors d’un rassemblement dimanche 13 juin.

Cette campagne fait figure de répétition générale avant les prochaines législatives prévues fin 2012. Raila Odinga, que les sondages donnent favori, devrait se présenter à la présidentielle. Si son état de santé le lui permet. (avec AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici