Le malaise du président, la campagne et le ramadan

Le président Jakaya Kikwete, avant qu'il s'écroule au milieu de son discours, le 21 août. © Capture d'écran

Le président tanzanien Jakaya Kikwete a été victime d’un malaise lors d’un discours de campagne pour sa réélection. Une fragilité qui peut inquiéter les électeurs.

 

 

Son discours de samedi devait lancer sa campagne en vue de la présidentielle du 31 octobre. Mais c’est un tout autre évènement qui aura retenu l’attention du public venu l’écouter.

Quinze minutes après le début du discours, d’après la BBC, Jakaya Kikwete s’est écroulé sur l’estrade, victime d’un malaise, comme le montre cette impressionnante vidéo filmée par un amateur.
 

 
D’après le média britannique, c’est la troisième fois que le président, aujourd’hui âgé de 49 ans, subit ce genre d’incident ces dernières années. Il brigue un second (et théoriquement le dernier) mandat de cinq ans.

Son parti, le Chama Cha Mapinduzi (CCM), affirme que son programme restera inchangé, évoquant une simple fatigue du président. Musulman pratiquant, Jakaya Kikwete observait le jeûne du ramadan le jour de son malaise.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici