Fermer

Rabah Saâdane quitte le navire

Rabah Saâdane a démissionné du poste de sélectionneur samedi. © AFP

Le sélectionneur de l'équipe algérienne de football a décidé de démissionner samedi, après un match nul des Fennecs (1-1) contre la Tanzanie.

En moins d’un an, Rabah Saâdane sera passé du statut de héro national, lors de la qualification de l’Algérie pour son premier Mondial depuis 1986, à celui d’indésirable aux commandes de la sélection.

Entre-temps, il aura conduit les Fennecs au cours d’une bonne CAN et d’une Coupe du monde décevante. Mais ce sont les qualifications pour la prochaine CAN 2012, organisée par le Gabon et la Guinée équatoriale, qui l’auront amené à démissionner.

Sous pression

Déjà sous la pression des critiques avant la rencontre, l’Algérie a concédé un match nul (1-1) à domicile vendredi face à la Tanzanie, qui ne faisait pourtant pas figure de favori. Rabah Saâdane a présenté sa démission le lendemain, choix qui a été « entériné par le président de la Fédération algérienne de Football » (FAF) Mohamed Raouraoua, précise l’organisation sur son site Internet.

Cette démission intervient en pleine campagne de qualification et moins de deux mois après sa reconduction à la tête des Fennecs. À l’époque, la FAF avait indiqué parier sur la « stabilité […] condition sine qua none pour tout progrès ». Cet objectif est d’ores et déjà raté : le nouveau sélectionneur n’aura qu’un mois à sa disposition pour préparer son équipe pour la prochaine rencontre, face à la Centrafrique.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici