Politique

L’ancien opposant Abraham Serfaty est décédé

L'ancien opposant Abraham Sefaty a passé près de 17 ans dans les prisons du roi Hassan II. © Boyer Etienne / Sipa

L’ancien opposant marocain au régime du roi Hassan II, emprisonné par ce dernier pendant près de 17 ans, est décédé jeudi dans une clinique de Marrakech à l'âge de 84 ans.

C’est son épouse Christine-Daure Serfaty qui a annoncé la nouvelle ce jeudi 18 novembre. L’ancien opposant marocain Abraham Serfaty, « est décédé ce matin dans une clinique de Marrakech à l’âge de 84 ans », a-t-elle déclaré à la presse. Ingénieur de formation, ce membre du parti communiste marocain puis du groupuscule marxiste-léniniste Ila-al-Amam fut l’un des promoteurs de la politique minière du Maroc indépendant. Ses critiques du régime de Hassan II lui avaient valu d’être emprisonné de 1974 à 1991, soit près de 17 années. Après sa libération, il s’était exilé à Paris pendant huit ans.

C’est Mohammed VI qui, aussitôt après son accession au trône, avait autorisé ce descendant de juifs chassés d’Espagne en 1492 à rentrer au Maroc en septembre 1999. Malgré son âge avancé, il restait combattif et blâmait les partis politiques marocains pour les lenteurs du processus de démocratisation. Mais depuis quelques années, il souffrait « d’une maladie pulmonaire et avait des problèmes de mémoire », a précisé sa femme. « Il sera enterré après demain [samedi] au cimetière juif de Casablanca, près de ses parents », a-t-elle ajouté. (Avec AFP)

_______

Lire le portrait d’Abraham Serfaty ici.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte