Fermer

Afrique : la bombe WikiLeaks

Julian Assange, porte-parole du site internet, dérange : il a été arrêté à Londres, le 7 déce © Maxime Pierdet/JA

Chaque jour, le site de Julian Assange met en ligne - et livre en pâture à l'opinion - de nouveaux extraits de la correspondance diplomatique des États-Unis. Aucun pays, aucun dirigeant n'est épargné. Zoom sur le continent.

 

 

 

 

 

Pointer le curseur sur un pays ou une zone de pour faire apparaître le titre de l’article.

Lire les autres articles du dossier

«Afrique : la bombe WikiLeaks»

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici