Fermer

Samuel Eto’o sacré « Best player » 2010 par la CAF

Samuel Eto'o reçoit le prix du meilleur footballeur africain de 2010, le 20 décembre au Caire. © AFP

C'est la quatrième fois que l'attaquant de l'Inter Milan, Samuel Eto'o, est distingué par la CAF meilleur joueur africain de football de l'année. Un trophée qui s'ajoute à un palmarès exceptionnel et récompense une année incroyable du Camerounais avec son club.

Rien ne résiste à Samuel Eto’o. Après avoir gagné la Coupe du monde des clubs samedi dernier avec l’Inter Milan à Abou Dhabi (3-0 face au Tout-Puissant Mazembe),  une compétition dont il a été élu meilleur joueur, l’attaquant camerounais a été désigné pour la quatrième fois de sa carrière (2003, 2004 et 2005, 2010) joueur africain de l’année par la Confédération africaine de football (CAF), au Caire lundi soir. Il succède à cette distinction à l’Ivoirien Didier Drogba, qui figurait sur la liste des trois derniers nominés avec le Ghanéen Asamoah Gyan.

Peu de joueurs possèdent un palmarès aussi complet que Samuel Eto’o. Il a reporté trois Ligues des champions, deux Coupes d’Afrique des nations, trois championnats d’Espagne (avec Barcelone), un championnat d’Italie et un titre olympique en 2000, sans compter la Coupe du monde des clubs. Avec l’inter de Milan, Eto’o a d’ailleurs tout gagné lors de la saison 2009-2010, réussissant le quadruplé en s’imposant en Serie A, Ligue des champions, Coupe d’Italie et Supercoupe d’Italie.

Meilleure équipe, meilleur club, meilleur espoir

Reste que Eto’o s’est fait éliminé avec le Cameroun dès le premier tour du Mondial en Afrique du Sud. Les « Lions indomptables » ont perdu leurs trois matchs de leur groupe. Parmi les équipes africaines, seul le Ghana avait atteint les quarts de finale. L’équipe de Asamoah Gyan a donc été récompensée par la CAF du titre de meilleure équipe africaine de l’année et le Serbe Milovan Rajevac, qui dirigeait la sélection ghanéenne en Afrique du Sud, a également reçu une distinction.

Quant au TP Mazembe, première équipe africaine à atteindre la finale du Mondial des clubs et double vainqueur de la Ligue des champions d’Afrique, il a reçu le prix du club de l’année. Une distinction assez étrange, celle du meilleur joueur de l’année évoluant sur le continent africain, a été décernée au milieu de terrain du club égyptien d’Al-Ahly, Ahmed Hassan, vainqueur cette année de la Coupe d’Afrique des nations avec l’Égypte. Enfin, le Ghanéen du club italien de l’Udinese, Kwadwo Asamoah, 22 ans, a obtenu la récompense du meilleur espoir africain.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici