Fermer

Robert Nouzaret vire trois Léopards de la sélection de la RDC

De g. à dr. Mbokani, Mongongu et Mabiala, les trois bannis. © AFP

Le sélectionneur de la RDC, Robert Nouzaret, a exclu trois joueurs pour motifs disciplinaires la veille de la victoire face à l’Île Maurice (3-0). Leur avenir en sélection est compromis. Du moins tant que le Français reste aux commandes.

« Mbokani, Mabiala et Mongongu en sélection, c’est terminé ! », a décrété Robert Nouzaret. Larrys Mabiala (Nice, France), Cédric Mongongu (Monaco, France) et Dieumerci Mbokani (Wolfsburg, Allemagne) vont sans doute devoir patienter jusqu’au départ de Nouzaret, programmé au plus tard après la CAN 2012. Les trois joueurs ont été priés par le sélectionneur des Léopards de quitter toutes affaires cessantes le stage de préparation, la veille de la rencontre disputée dimanche à Kinshasa face aux Mauriciens.

Aval de Constant Omari

« Quand ils ont compris qu’ils ne débuteraient pas la rencontre, ils ont prétexté des blessures bidon. Il ne faut pas me prendre pour un con ! Ils estimaient sans doute que leur seule présence en sélection leur garantissait une place de titulaire. Je leur ai donc demandé de quitter l’hôtel le soir même, avec l’accord de Constant Omari, le président de la fédération », a expliqué Nouzaret, joint à Kinshasa par jeuneafrique.com.

Le sélectionneur de la RDC avait rappelé Mbokani pour le match face à l’île Maurice. « Je n’en voulais plus après ses écarts disciplinaires l’année dernière. Il s’était excusé et j’avais accepté de le faire revenir. Son comportement ne m’étonne pas. Pour les deux autres, je suis plus surpris », a poursuivi Nouzaret. Il assure : « Tant que je serai à la tête de la sélection, ils ne seront plus convoqués… Ils se sont mis eux-mêmes en marge. »

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici