Fermer

Niger : Mahamadou Issoufou installe un Touareg au poste de Premier ministre

Par Jeune Afrique

Mahamadou Issoufou a choisi un Premier ministre touareg. © AFP

Après sa prestation de serment, le tout nouveau président du Niger a nommé le Touareg Brigi Rafini au poste de Premier ministre.  

Il aura fallu peu de temps à Mahamadou Issoufou pour nommer le chef de son gouvernement. Quelques heures à peine après avoir prêté serment, le président nigérien a signé jeudi le décret nommant Brigi Rafini Premier ministre.

Brigi Rafini a déjà occupé des postes clés au Niger. Cadre de commandement (sous-préfet) et ancien ministre, il a également été vice-président de l’Assemblée nationale et maire de la Commune d’Iférouane, dans la région d’Agadez. Après avoir milité au sein du Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP), parti de l’ancien président Ibrahim Baré Maïnassara, il a rejoint le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-Tarayya), le parti du nouveau président.

Mahamadou Issoufou a également nommé son directeur de campagne Hassoumi Massaoudou à la tête de son cabinet. Quant à son allié de longue date, Abdoulaye Diori du Rassemblement démocratique africain (RDA), il occupe désormais le poste de conseiller spécial.
 
Après cinq candidatures vaines, l’opposant Mahamadou Issoufou a été élu le 12 mars président de la République du Niger avec 57,95 % des voix face à son rival, et héritier de l’ex-président Tandja, Seïni Oumarou. Il incarne l’espoir d’une sortie de crise au Niger, née d’un coup d’État militaire en février 2010.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici