Fermer

France – Sénégal : visite surprise d’Abdoulaye Wade à Paris

Le président sénégalais, Abdoulaye Wade, le 27 mai 2011 à Deauville. © AFP

Le président sénégalais Abdoulaye Wade est arrivé à Paris mercredi pour une visite qui n’avait pas été annoncée. Il devait rencontrer le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé et évoquer la Libye.

Est-ce la situation en Libye qui a amené Abdoulaye Wade à Paris ? Mercredi, en fin d’après-midi, le ministère français des Affaires étrangères a confirmé l’arrivée du président sénégalais en France.

« Le président Wade est à Paris et il aura un entretien avec Alain Juppé à la résidence de l’ambassadeur du Sénégal », a simplement indiqué le porte-parole du ministère Bernard Valero.

Cette visite n’avait pas été annoncée, et Bernard Valero n’en a pas précisé la durée ou les éventuels autres rendez-vous du président sénégalais.

Dakar proche des positions des Occidentaux sur la Libye

Son entretien avec Alain Juppé devait se tenir à la mi-journée en lieu et place d’un entretien prévu avec le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Madické Niang. La discussion devait porter sur les grandes questions internationales du moment ainsi que sur la situation en Libye.

Fin mai, le Sénégal avait reconnu le Conseil national de transition (CNT), instance dirigeante de la rébellion en Libye, « comme représentant légitime du peuple libyen ». À ce jour, le Sénégal est le seul pays africain à avoir fait cette démarche avec la Gambie.

Le soutien au « Guide » en Afrique semble s’effriter. « Kadhafi ne peut plus diriger la Libye », a ainsi déclaré le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, qui préside le comité de chefs d’État de l’UA chargé de trouver une solution politique négociée au conflit libyen. (avec AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici