Fermer

Côte d’Ivoire : l’incroyable mariage de Didier Drogba à Monaco

Didier Drogba et Lala Diakité se sont mariés le 12 juin à Monaco. © D.R.

La star ivoirienne du football Didier Drogba et la Malienne Lala Diakité se sont dit oui à Monaco le 12 juin. Un mariage civil très discret suivi d'une cérémonie traditionnelle bétée auxquels de nombreuses personnalités du sport et du showbiz ont assisté. Avant de célébrer l'événement par une grande fête. Ambiance...

C’est fait ! L’international franco-ivoirien Didier Drogba a mis en suspens sa carrière footballistique… juste pendant le long week-end de la Pentecôte. Le temps d’épouser la Malienne Lala Diakité, sa compagne depuis dix ans. La Principauté de Monaco, où se déroulait le mariage a été prise d’assaut du 12 au 13 juin par une constellation de stars du football et du showbiz.

Contrairement au programme initialement annoncé, la cérémonie civile s’est finalement déroulée dimanche 12 juin à la mairie de Monaco. Salomon Kalou, Michael Essien, Florent Malouda, Nicolas Anelka, entre autres, ont joué les garçons d’honneur pendant le mariage.

Étaient également présents le milliardaire russe propriétaire de Chelsea, Roman Abramovitch ainsi que plusieurs hommes d’affaires dont l’architecte franco-ivoirien Pierre Fakhoury. L’invité surprise a été sans conteste le Suédois Zlatan Ibrahimovitch, artisan de la victoire du Milan AC au Scudetto 2011… alors même que la rumeur du mercato annonce Didier Drogba au club lombard pour former une paire d’attaque avec son pote « Ibra ».

Paparazzis en hélicoptère

Drogba avait pour témoin le Sénégalais Thierno Seydi, son manager de toujours, et Lala Diakité avait choisi l’Ivoirienne Flore Kouassi, épouse de l’ancien international ivoirien Blaise Kouassi, l’ex-partenaire de Didier Drogba à Guingamp. La cérémonie a été très chronométrée, feutrée et fermée aux journalistes. Au grand dam de la presse anglaise qui avait déployé les grands moyens. L’hélicoptère loué par les paparazzis britanniques a été prié par les organisateurs de stopper ses mouvements. Seuls un cameraman et un photographe ont pu immortaliser l’événement. Même les convives avaient interdiction de prendre des photos, y compris avec leur téléphone portable !

Après la cérémonie, tout le monde s’est déplacé au Monte-Carlo Hôtel de Monaco pour les festivités. Mais le capitaine des Éléphants ne s’est pas dérobé aux coutumes de son pays natal. Une cérémonie traditionnelle « bétée » – nom de l’ethnie du marié – a été improvisée. Et Didier Drogba, en tenue traditionnelle d’apparat, s’est transformé en vrai « woody », ce qui signifie « bel homme courageux » en pays bété.

Œuvres de charité

Tout à son bonheur, Didier Drogba n’a pas oublié les difficultés de la Côte d’Ivoire. Il a mis à profit son mariage afin de récolter des fonds pour sa fondation qui envisage la construction d’un hôpital dans le quartier Attécoubé d’Abidjan. Devant les regards amusés des invités, le Camerounais Samuel Eto’o n’a pas hésité à débourser 20 000 euros pour acquérir la jarretière de la mariée.

Plusieurs stars du ballon rond se sont ensuite reconverties en artistes. Ce fut le cas de l’international français Djibril Cissé, actuel sociétaire du club grec de Panathinaïkos, qui est monté sur scène pour interpréter une chanson avec l’orchestre. Kader Keita, coéquipier de Didier Drogba en équipe nationale et évoluant au club Al-Saad du Qatar, a quant à lui fait étalage de son grand talent de danseur de coupé-décalé.

Akon s’excuse

Mais des grandes pointures de la musique africaine étaient également présentes. Le Sénégalais Youssour N’Dour, le Congolais Fally Ipupa, les Ivoiriens Gadji Celi Saint Joseph, Dj Arafat, Dj Chicoto et beaucoup d’autres ont rivalisé sur scène pour fêter le mariage de « DD » et Lala. Seule fausse note : l’absence annoncée à la dernière minute du rappeur américain Akon à cause d’un problème d’horaire de vol.

« La fête était très belle, il fallait rendre hommage à Drogba et ça, nous l’avons bien réussi sans regarder à la dépense », a confié à jeuneafrique.com un proche de l’international ivoirien. Financé par les sponsors de Didier Drogba, le mariage n’aurait pas coûté plus de 500 000 euros, selon certaines sources…

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici