Fermer

Libye : à l’Otan, Kadhafi annonce qu’il se battra « jusqu’à l’au-delà »

Le colonel Kaddafi promet qu'il n'abandonnera pas le combat. © AFP

Dans un discours à la télévision libyenne, Mouammar Kadhafi a rendu hommage à son ami Khouildi Hmidi, qui a perdu plusieurs membres de sa famille dans un raid de l’Otan, et affirmé que le combat contre l’Otan continuerait jusqu’à sa mort.

« Nous résisterons et la bataille se poursuivra jusqu’à l’au-delà, jusqu’à ce que vous soyez achevés. Mais nous ne serons pas finis. » Déterminé, le colonel Mouammar Kadhafi s’est ainsi exprimé mercredi soir, dans un discours sonore diffusé à la télévision libyenne.

Par cette allocution, le « Guide » de la Libye rendait hommage à son compagnon politique, Khouildi Hmidi. L’homme, vieil ami du dictateur libyen, a subi de plein fouet les raids de l’Otan. Plusieurs membres de sa famille sont décédés, dont trois enfants, sous les bombardements de l’Alliance atlantique lundi, qui visaient la résidence de Khouildi Hmidi à Sorman, à 70 km de Tripoli.

"Raid de précision" militaire

Au total, quelque quinze personnes auraient trouvé la mort dans ce raid aérien. « Il n’y a plus aucun accord entre nous après que vous avez tué nos enfants et nos petits-enfants […] Nous sommes dos au mur. Vous [l’Occident] pouvez faire marche arrière », a asséné le « Guide ».

Le colonel Kadhafi a dénoncé l’acharnement de l’Otan contre Khouildi Hmidi, dont le bureau à Tripoli aurait été bombardé à quatre reprises. L’organisation décrète, elle, avoir mené un « raid de précision » militaire, censé viser un « centre de commandement et de contrôle de haut niveau ».

"Plus haut monument d’Afrique du Nord" en hommage à Khaleda Hmidi

« Ils le cherchaient parce que c’est un héros. Quand ils ne l’ont pas trouvé dans son bureau, ils ont voulu le tuer dans sa maison », a accusé encore Kadhafi, appelant par ailleurs l’ONU à mener l’enquête, afin de vérifier si le raid aérien visait un site civil ou militaire.

En hommage à Khaleda, la petite-fille de 4 ans de M. Hmidi qui aurait trouvé la mort dans cette opération, le colonel Kadhafi a promis la construction d’un monument, « le plus haut en Afrique du Nord », a-t-il précisé.

Mouammar Kadhafi en a profité pour rappeler sa détermination au combat : « Nous resterons, nous résisterons et nous n’allons pas nous soumettre. Frappez avec vos missiles, deux, trois, dix ou cent ans […] Nous n’avons pas peur. Nous ne cherchons pas à vivre ou à nous sauver. » Et de conclure : « Honneur à la famille Hmidi et à nous la gloire. » (Avec AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici