Fermer

Carte 2011-2012 des élections présidentielles et législatives en Afrique

Par Jeune Afrique

Carte 2011-2012 des élections présidentielles et législatives en Afrique. ©

Sur un continent où la démocratie peine à s'enraciner, les élections se suivent et ne se ressemblent pas - même si elles sont souvent sources de réelles tensions. Petit tour d'horizon des scrutins présidentiels et législatifs organisés dans les prochains mois en Afrique, grâce à une carte interactive actualisée en temps réel par la rédaction de jeuneafrique.com.

Mis à jour le 06/04 à 19h37

Après la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Niger, le Nigeria et la Centrafrique, Sao Tomé e Principe, le Cap-Vert, la Zambie, le Cameroun, le Liberia et la RDC (28 novembre 2011), et le le Sénégal (février-mars 2012), c’est désormais au tour de la Sierra Leone (septembre 2012), du Ghana et du Kenya (décembre 2012), de Madagascar et de l’Angola (2012) d’organiser des scrutins présidentiels. Victime d’un coup d’État et d’une rébellion, le Mali a dû quant à lui ajourner sa présidentielle prévue à la fin d’avril 2012. Des élections à la magistrature suprême toujours à haut risque sur le continent, comme l’a aussi montré la crise postélectorale ivoirienne ou celle en RDC. Des législatives étaient ou sont également au programme, soit en même temps que le scrutin présidentiel (Madagascar et RDC) soit de manière séparée. Ce fut le cas au Maroc (élections anticipée du 25 novembre) et en Côte d’Ivoire, et ce le sera bientôt en Guinée, en Algérie, au Burkina Faso, au Congo-Brazzaville. Un scrutin législatif en plusieurs phases s’est également déroulé en Égypte, pays où les deux tours de l’élection présidentielle ont finalement été fixés au 23-24 mai et 16-17 juin.



Légende : rouge : élection présidentielle, bleu : élections législatives, jaune : autres scrutins nationaux

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici