Fermer

L’entreprise, acteur incontournable de l’intégration par la réussite et le mérite

par Yazid Chir

En 2005, les violences qui éclataient dans les banlieues françaises marquaient le signe du malaise profond de tout un pan de la société française. Ce malaise s’est particulièrement exprimé par l’intermédiaire de la jeunesse qui comprenait d’autant moins le décalage grandissant entre ses aspirations légitimes et les impasses d’une société en panne de promotion, de reconnaissance du mérite, du travail et de l’effort.

Réaffirmer la capacité d’intégration de l’entreprise

Il est inacceptable de constater qu’à qualification équivalente, un jeune diplômé issu d’un quartier populaire a cinq fois moins de chances d’accéder à un entretien de recrutement en raison de son lieu de résidence, son origine sociale ou un nom à consonance étrangère. Ouvrir son réseau à ces jeunes pour favoriser leur insertion professionnelle, c’est une façon simple et concrète pour une entreprise de favoriser l’intégration à haut niveau de profils diversifiés, d’ancrer ses équipes dans son environnement local et de décliner de manière pragmatique sa politique de responsabilité sociale.

Cette initiative, intitulée « Nos Quartiers ont des Talents » et qui est devenue association en 2006, a rapidement démontré son efficacité. Ainsi, en l’espace de cinq ans, plus de 9000 jeunes ont été accompagnés et parrainés par 2400 cadres supérieurs et dirigeants de plus de 500 entreprises partenaires, dont 6 % à un poste de PDG et 64 % des postes de responsables ou managers.

Nous avons réussi à démontrer qu’en dépit d’un contexte cinq fois plus difficile, il était possible de réduire de moitié la durée moyenne d’accès à l’emploi de ces jeunes. L’originalité et la valeur ajoutée de Nos Quartiers ont des Talents tiennent au fait que nous intervenons sur trois leviers essentiels à une intégration réussie : le lien humain, grâce au parrainage; la convergence d’une démarche citoyenne et de la performance économique; et enfin une adaptation nécessaire de l’orientation professionnelle des étudiants aux besoins des entreprises.

Renouer le lien humain grâce au parrainage

La force de cette initiative est fondamentalement liée à l’implication active des responsables d’entreprises et de leurs collaborateurs, qui s’investissent au quotidien pour conseiller ces jeunes, les parrainer et leur ouvrir leur carnet d’adresses.

Réconcilier démarche citoyenne et performance économique

« Nos Quartiers ont des Talents » a réussi à démontrer qu’il était possible de concilier une démarche citoyenne individuelle et la performance économique globale d’une entreprise. Les entreprises ont un rôle éminemment important à jouer dans ce défi de la libération des énergies sociales, et la promotion de la diversité des talents est une condition essentielle de sa réussite. En tant qu’entrepreneur, je suis persuadé que l’entreprise de demain sera au cœur d’un processus de rénovation de la société.

La force de l’exemplarité

Si beaucoup d’efforts restent encore à accomplir pour faire émerger des quartiers une génération de futurs cadres et chefs d’entreprises, des progrès significatifs ont été fait depuis l’automne 2005. L’exemple de « Nos Quartiers ont des Talents » prouve qu’une initiative locale privée, soutenue par l’État et les collectivités locales, peut contribuer à bouger les lignes et faire évoluer de manière significative les mentalités dans l’entreprise, mais aussi en dehors.

Grâce à l’exemplarité dans les entreprises, nous avons démontré qu’en se mobilisant, dirigeants et cadres peuvent décliner à leur niveau et au sein de leurs équipes les engagements sociétaux pris par leurs entreprises.

C’est en poursuivant notre démarche de valorisation de ces ambassadeurs de la réussite que nous démontrerons également que l’entreprise est bel et bien redevenue le lieu par excellence de l’intégration en France.

Site de l’association « Nosquartiers talents.com »

Yazid CHIR est président de NEOCLES, filiale virtualisation d’Orange Business Services et co-fondateur en 2006 avec Raynald Rimbault, l’Association "Nos Quartiers ont des Talents". En 2010, il est nommé membre du collège de la HALDE.
 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici