Fermer

RDC : l’UE va envoyer une mission d’observation aux élections de novembre

Par Jeune Afrique

La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, le 25 mai 2011 à Bruxelles. © AFP

Une mission d’observation électorale de l’Union Européenne (UE) va être déployée en République Démocratique du Congo (RDC) avant les scrutins présidentiel et législatifs prévus le 28 novembre, a annoncé le 2 août Catherine Ashton.

Alors qu’à Kinshasa, les grandes manœuvres politiques en vue de la présidentielle de novembre débutent, l’Union européenne annonce qu’elle soutiendra les élections générales de novembre en RDC par l’intermédiaire d’une mission d’observation électorale.

Mise en place six à huit semaines avant les élections, cette mission d’observation électorale sera dirigée par la députée européenne bulgare Mariya Nedelcheva, a précisé la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton dans un communiqué ce mardi 2 août.

Soutien financier

Une mesure qui vient renforcer l’appui financier de l’UE à la préparation des élections. « Cette décision s’inscrit dans la continuité du soutien politique de l’Union européenne envers ce processus démocratique et s’ajoute au soutien financier pour le cycle électoral qui s’élève à 47,5 millions d’euros », a déclaré la haute-représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

L’élection présidentielle, à tour unique, et les législatives doivent se tenir le 28 novembre. La date de clôture du dépôt des candidatures pour la succession de Joseph Kabila est fixée au quatre septembre. (Avec AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici