Fermer

CAN 2012 – Finale : la Côte d’Ivoire sur ses acquis, la Zambie sur sa lancée

La Zambie et la Côte d'Ivoire s'affrontent dimanche en finale de la CAN 2012. © AFP - Montage JA.com

Côte d’Ivoire – Zambie. Ce sera l’affiche de la finale de la CAN 2012. Une nouvelle fois, la Côte d’Ivoire part en favorite. Mais, pas étincelants dans leur demi-finale, les Éléphants ont tout à craindre des Chipolopolos auxquels le statut d’outsider semble convenir à la perfection.

Il n’en restera qu’un. Le favori ou la surprise du tournoi. La Côte d’Ivoire ou la Zambie. Et, au jeu des pronostics, bien malin qui peut prévoir le résultat de la rencontre après les deux demi-finales de mercredi qui ont vu les Ivoiriens battre le Mali (1-0) et les Zambiens surprendre les Ghanéens (1-0).

Car les Eléphants n’ont pas été aussi dominateurs qu’attendu. Bousculés à plusieurs reprises par un Mali qui peinait pourtant à construire son jeu et à proposer une opposition constante, les co-équipiers de Drogba ont surtout géré le score après le but de Gervinho, auteur d’un exploit, mais qui a surtout bénéficié d’une erreur du défenseur malien Berthe.

Bien sûr, les Ivoiriens ont touché par deux fois les poteaux du but malien. Bien sûr, les individualités des Éléphants sont largement supérieures à celles de ses adversaires. Reste que, mercredi soir, ils n’ont jamais su se mettre à l’abri et ont davantage cherché à gagner du temps en fin de rencontre, quitte à en passer au sol, qu’à enfoncer le clou.

Zambie, le coup à jouer

De là à parier sur une nouvelle surprise « made in » Zambie, il n’y a qu’un pas. Les Chipolopolos ont su mercredi à Bata prendre le dessus sur des Black Stars qui ont pris le jeu à leur compte, qui ont dominé, dont les individualités sont impressionnantes (Kevin-Prince Boateng, André Ayew, Asamoah Gyan) mais qui n’a pas marqué et a même manqué un penalty. À croire que les Zambiens sont bénis dans cette CAN.

Bénis par un nouveau « sorcier blanc » (le surnom est un peu usé) ? Possible. Car c’est bien la philosophie de jeu d’Hervé Renard qui a semblé donner aux Zambiens la possibilité de supporter la pression ghanéenne. En essayant toujours de mettre la pression au milieu de terrain, et bien qu’elle ait reculé sous le poids de l’entrejeu ghanéenne en première mi-temps, la Zambie a tenu et procédé en contre-attaque. Jusqu’à ouvrir le score à la 77e minute par Mayuka et sceller le score des Black Stars, favoris mais perdants.

Certes, la Côte d’Ivoire reste invaincue et n’a encaissé aucun but dans la compétition. Drogba et Gervinho paraissent même en grande forme. Mais, il n’y a parfois pas de mal à miser sur l’outsider.  Surtout quand il semble, au-delà des certitudes ivoiriennes, inarrêtable.

–> Suivez en direct la finale de la CAN 2012 sur jeuneafrique.com

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici