Fermer

Sénégal : Metsu sélectionneur des Lions de la Teranga ? Pas aussi simple que ça…

L'équipe du Sénégal devrait connaître son sélectionneur dans les prochains jours. © AFP

Alors que le Français Bruno Metsu a été présenté comme le futur sélectionneur de l'équipe du Sénégal, les chances de Pierre Lechantre, l’autre candidat, semblent toujours sérieuses.

Depuis le mercredi 25 avril, Bruno Metsu (58 ans) reçoit de nombreux appels. Alors que beaucoup l’annoncent comme le successeur d’Amara Traoré, limogé après la CAN 2012, le Français nie sa nomination, tout en confirmant être prêt à entraîner l’équipe sénégalaise qu’il a déjà dirigée entre 2000 et 2002, avec une finale de CAN et un quart de finale de Coupe comme étendard. La Fédération sénégalaise de football (FSF), via son président Augustin Senghor, a même publié mercredi soir sur son site Internet un démenti.

Préférences et divergences

La situation semble en effet beaucoup moins évidente que ne veulent bien le présenter certaines personnes. Selon nos informations, Pierre Lechantre (62 ans), ancien sélectionneur du Cameroun et du Mali, et actuellement entraîneur d’Al-Arabi (Qatar), aurait les préférences d’Augustin Senghor, alors que Metsu serait la priorité du ministre des Sports, El Hadji Malick Gackou. Des contacts téléphoniques réguliers auraient même lieu entre les deux hommes.

Bruno Metsu, actuellement en vacances au Sénégal et qui est libre depuis son limogeage d’Al-Gharaffa (Qatar) en mars dernier, serait prêt à entraîner les Lions pour un salaire comparable à celui que percevait Traoré (environ 12 000 euros par mois). Mais Pierre Lechantre, toujours selon nos informations, aurait accepté de faire des efforts financiers, et ses exigences ne seraient pas si éloignées de celles de son concurrent. La décision finale devrait être prise vendredi 27 avril après la réunion du comité exécutif de la FSF, où au plus tard lors du week-end suivant…

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici