Fermer

Tropicale Amissa Bongo : Europcar écrase la concurrence à l’avant-dernier jour de la fin

Le Français Anthony Charteau conserve le maillot jaune de leader. © www.tropicaleamissabongo.com

Avant l’étape finale de Libreville, dimanche 29 avril, le Français Yohan Gène a enregistré sa deuxième victoire d’étape sur la Tropicale Amissa Bongo à Franceville samedi. Son co-équipier Anthony Charteau conserve le maillot jaune de leader.

Ce devait être le jour de vérité. Celui où l’équipe MTN de l’Erythréen Meron Russom allait tenter de reprendre son maillot jaune, perdu la veille au profit du double vainqueur de la Tropicale Amissa Bongo (en 2010 et 2011), le Français Anthony Charteau (Europcar). Celui où un autre Erythréen, Trekalsi Debesay, lui aussi très bien classé, pouvait tenter sa chance. Celui où on attendait Adil Jelloul, le Marocain plein d’ambition, meilleur africain de l’épreuve l’année dernière. Car dimanche, il sera sans doute trop tard : le parcours plat de l’étape finale à Libreville est peu favorable aux attaques.

Mais entre Lekoni et Franceville (98 kilomètres), aucun des cyclistes du continent n’a pu mettre en œuvre ses plans comme prévu. La faute aux mauvais coups du sort, comme pour Trekalsi Debesay, victime d’une chute, puis d’un problème mécanique, qui l’auront forcé à batailler par deux fois pour regagner le peloton. Il finira malgré tout 3e au sprint final.

Meron Russom, qui a porté le maillot jaune pendant deux jours cette semaine, a également été victime d’une chute à moins de 5 kilomètres de l’arrivée. Il réussira, lui aussi, à réintégrer le peloton et conserver sa deuxième place au classement général, à 8 secondes du leader. Pour Adil Jelloul, dont l’unique tentative d’échappée a fait long feu, c’est aussi le statu quo, à 16 secondes du premier au classement général.

Au-delà de la malchance, la puissance de feu de l’équipe Europcar aura tué le suspens. Avec un de ses coureurs en tête depuis la veille, elle n’a laissé aucune chance à ses adversaires, jusque dans le sprint final, remporté, comme la première étape de la Tropicale, par le Français Yohan Gène.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici