Fermer

Législatives Algérie 2012 : le FLN grand vainqueur

Le parti de l'indépendance algérienne devance le RCD et les islamistes de l'Algérie verte. © AFP

Avec 220 des 462 sièges de la nouvelle Assemblée populaire nationale algérienne, le Front de libération nationale (FLN) devance le Rassemblement national démocratique (RND), 68 sièges, et les islamistes de l’Alliance de l'Algérie verte (AAV), 48 sièges, selon les résultats provisoires officiels publiés, vendredi 11 mai. Les résultats définitifs seront connus "d'ici une dizaine de jours", a déclaré le ministre de l’Intérieur Ould Kabila.

Le Front de Libération Nationale (FLN),  parti de l’indépendance et ex-parti unique, est le grand vainqueur des élections législatives algériennes du 10 mai. Selon les résultats provisoires communiqués vendredi 11 mai par le ministre de l’Intérieur Ould Kabila, le FLN a remporté 220 des 462 sièges de la nouvelle Assemblée populaire nationale (APN), devant le Rassemblement national démocratique (RND) qui en obtient 68 et les islamistes de l’Alliance de l’Algérie verte (AAV), qui n’arrivent donc qu’en troisième place avec 48 sièges. Le parti de la libération fait un retour en force, alors qu’on le disait finissant. En 2007, il n’avait obtenu que 136 sièges (sur 389 à l’époque).

Les islamistes, qui avaient annoncé avant le scrutin être certains de leur victoire, subissent, quant à eux, un sérieux revers. Dans un communiqué, la coalition de l’AAV a d’aiileurs dénoncé des cas de fraude, estimant que les « vrais résultats des élections » avaient été « falsifiés ».

Participation en hausse, femmes au top

Autre surprise du scrutin, le taux de participation a été plus élevé que prévu. Presque la moitié des 21 millions d’électeurs (42,36 %) ont voté. Un chiffre supérieur à celui enregistré en 2007, et conforme aux standards maghrébins : 45,4% de votants pour les législatives marocaines, le 25 novembre 2011, et 48,9 % pour l’élection constituante en Tunisie, le 23 octobre 2011.

La progression du nombre de femmes présentes dans l’hémicycle sera une bonne raison de faire s’enorgueillir les Algériens. Sur 462 députés, il faut désormais compter sur 145 femmes, soit près d’un tiers de l’APN.

Les résultats complets provisoires :

Front de libération nationale (FLN) : 220 sièges, dont 68 femmes

Rassemblement national démocratique (RND) : 68, dont 23 femmes

Alliance de l’Algérie verte (AAV) : 48, dont 15 femmes

Front des forces socialistes (FSS) : 21, dont 7 femmes

Parti des travailleurs (PT) : 20, dont 10 femmes

Indépendants : 19

Front national algérien (FNA) : 9

Front justice et développement (FJD) : 7

Mouvement populaire algérien (MPA) : 6

Fajr Jadid : 5

Front du changement (FC) : 4

Parti national pour la solidarité et le développement (PNSD) : 4

Rassemblement algérien (RA) : 4

Front national pour la justice sociale (FNJS) : 3

AHD 54 de Fawzi Rebaïne : 3

Union des forces démocratiques et sociales (UFDS) : 3

Front El Moustakbal : 2

Mouvement national de l’esperance (MNE) : 2

Rassemblement national républicain (RNR) : 2

Mouvement des citoyens libres (MCL) : 2

Parti Ennour : 2

Parti Karama : 1

Parti du renouveau algérien : 1

Mouvement El Infitah : 1

Front national des indépendants pour la concorde : 1

Front national démocratique : 1

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici