Fermer

France – Mali : Laurent Fabius reçoit Dioncounda Traoré et Cheick Modibo Diarra

Dioncounda Traoré a été agressé à Bamako le 21 mai par des opposants. © AFP

Agenda africain pour le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Celui-ci s'est entretenu jeudi avec le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, en attendant de recevoir vendredi le Premier ministre Cheick Modibo Diarra, de retour d'Algérie.

Alors que le Conseil de sécurité de l’ONU se montre réticent à donner son aval à une éventuelle force internationale pour libérer le Nord-Mali, le président malien par intérim poursuit sa convalescence à Paris, où il a été reçu par Laurent Fabius, jeudi. « Ils se sont entretenus de la situation au Mali, notamment des moyens de stabiliser et de sécuriser la transition à Bamako ainsi que de la situation qui prévaut au nord du pays », a indiqué le ministère des Affaires étrangères français dans un communiqué.

« Les efforts de la Cedeao, la mobilisation de l’Union africaine, en particulier la saisine par celle-ci du Conseil de Sécurité des Nations Unies, pour aider le Mali à surmonter la crise, ont été discutés », a-t-il ajouté. « Alors que l’aide bilatérale de la France comme celle de l’Union européenne ont été suspendues suite au coup d’État du 22 mars dernier, le ministre a soulevé la question des conditions et des modalités d’une reprise future de l’aide internationale », a encore souligné le ministère.

L’aide de Bouteflika

Vendredi, le chef de la diplomatie française doit également s’entretenir avec le Premier ministre malien par intérim, Cheikh Modibo Diarra, en visite en France après un déplacement en Algérie, où il a officiellement demandé l’aide du président Abdelaziz Bouteflika pour résoudre la crise sécuritaire dans son pays.

Agressé et blessé le 21 mai dans son bureau présidentiel à Bamako, Dioncounda Traoré est venu en France trois jours plus tard pour y subir des examens médicaux.

(Avec AFP)

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici