Fermer

Égypte : la commission électorale reporte sine die l’annonce des résultats de la présidentielle

Le candidat des Frères musulmans Mohammed Morsi a revendiqué sa victoire. © AFP

Prévue jeudi 21 juin, l’annonce des résultats définitifs de la présidentielle égyptienne a été repoussée sine die par la Commission électorale. Cette dernière estime avoir besoin d’un laps de temps supplémentaire afin d’examiner des recours déposés par le candidat des Frères musulmans, Mohammed Morsi, et son rival, le dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, Ahmad Chafiq. L’ex-président Hosni Moubarak a quant à lui été mis sous assistance respiratoire.

Plongée dans l’incertitude, l’Égypte vit « les 48 heures les plus critiques » de son histoire, affirme affirmait le journal gouvernemental al-Ahram. Alors que son ex-président dans le coma depuis mardi soir a été mis sous assistance respiratoire, la commission électorale a décidé mercredi 20 juin de reporter sin dine l’annonce – prévue jeudi – des résultats définitifs du second tour de l’élection présidentielle qui s’est déroulé les 16 et 17 juin.

Recours

La commission dirigée par le juge Farouk Sultan a indiqué dans un communiqué avoir besoin de « plus de temps avant l’annonce des résultats définitifs » afin d’examiner des recours déposés par le candidat des Frères musulmans Mohammed Morsi et son rival, le dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, Ahmad Chafiq.  Ils concernent des violations des règles encadrant la campagne et le comptage des votes.

Mohammed Morsi a rapidement revendiqué sa victoire, affirmation immédiatement contestée par le camp Ahmad Chafiq. Mais un groupe de juges indépendants, dirigé par l’ex-président de l’Union des juges, Zakaria Abdel Aziz, qui supervisait les opérations de vote, a donné le candidat des Frères musulmans vainqueur de la présidentielle.

Moubarak "pas cliniquement mort"

Hosni Moubarak n’est, quant à lui, « pas cliniquement mort » comme l’avait annoncé un peu plus tôt l’agence officielle Mena, a déclaré une source médicale. Le président déchu, âgé de 84 ans, transporté mardi soir de la prison de Tora dans le sud du Caire vers un hôpital militaire proche, se trouve dans le coma et a dû être mis sous assistance respiratoire, ont indiqué à l’AFP dans la nuit de mardi à mercredi des sources médicale et militaire.

Aucune déclaration officielle sur la santé de l’ancien président n’a pour le moment été faite. La télévision d’État a indiqué durant la nuit qu’un communiqué officiel serait « bientôt » diffusé, sans suite.

(Avec AFP)
 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici